PV d’Assemblée Générale 2018

Chars à voile. Catherine.

Samedi 20 Octobre 2018. Hôtel Les Jardins d’Hardelot

La Présidente, Sylvie BEDHOME, ouvre la séance par l’accueil des participants et un mot de bienvenue.

Sont élus respectivement Président et Secrétaire de séance, Sylvie BEDHOME et Joël MARCQ.

Les pouvoirs sont comptés et vérifiés. Sont présents ou représentés : 20 adhérents.

Sylvie BEDHOME expose son rapport d’activité en mettant l’accent sur le travail de suivi des dossiers en cours au Tribunal Administratif de Lille (La Pinède 1 et 2 et plus récemment le permis « Les Sternes »). Elle informe l’assistance que le permis Gvazdaïtis a été annulé en 1ère instance par le TA (sur recours de l’association), et qu’un recours en appel a été interjeté par les parties adverses. Le recours contentieux contre le permis « Rault » s’est soldé par un échec en raison d’une illégalité externe (la capacité du Président à ester en justice a été contestée par l’avocat de la mairie en raison de l’absence de mandat du CA, sur la base d’une rédaction équivoque de nos statuts). Le CA a décidé de ne pas faire appel de ce jugement. L’action contentieuse de l’association contre le SCOT a amené les juges à demander une nouvelle enquête publique avant qu’ils ne se prononcent sur le fond. La nouvelle enquête publique a été réalisée et nous y retrouvons la plupart de nos arguments, qui ont donc été repris par le rapporteur. Les adhérents sont invités à se rendre sur le site du SCOT pour connaître les détails de ce rapport et la réponse du Syndicat Mixte du SCOT aux réserves et commentaires du rapporteur.

Enfin, elle souligne la rupture de la nouvelle maire avec l’attitude de dénégation de son prédécesseur quant à l’existence de notre association : nous avons été invités aux 2 réunions du SMDUC (Schéma Managérial de Dynamisation Urbain et Communal). A ce titre, elle rappelle, que bien que nous ayons perdu notre agrément d’Association Locale d’Usagers (suite au recours contentieux de l’ex-maire contre la décision préfectorale), nous sommes toujours membres de la Commission de Surveillance du site de gestion des déchets de Dannes, à la demande expresse de la sous-préfecture.

Le rapport moral de la Présidente est soumis au vote de l’Assemblée et accepté à l’unanimité.

Joël MARCQ projette et commente les résultats comptables de l’exercice 2018 (à la date du 20 octobre) après un rappel de ceux de la totalité de l’exercice 2017. Ces deux exercices ont particulièrement pesé sur l’assise financière de l’association, et en particulier 2017, parce qu’ils ont concentré un grand nombre de factures d’honoraires d’avocat et des frais irrépétibles. Néanmoins, la trésorerie est toujours positive. Il faudra cependant reconstituer le « matelas » afin de rester en sécurité financière et de ne pas être handicapé, dans nos actions futures, par une insuffisance de financement. La multiplication des adhésions n’est pas suffisante, la recherche de donateurs est indispensable. Après une baisse accidentelle, il y a quelques années, le nombre d’adhérents s’est stabilisé. Une campagne d’adhésion par le « bouche à oreille » est cependant souhaitable, pour renforcer l’association mais aussi et surtout pour la rajeunir et renouveler ses forces militantes.

Le rapport de trésorerie est soumis au vote et accepté à l’unanimité.

Les dossiers en cours sont ensuite soumis à discussion, en particulier le permis « Les Sternes » accordé par la mairie et contesté par l’association, saisie par des riverains de l’allée des Avocettes. Seules 4 familles de riverains se sont associées au recours engagé par l’association avec l’assistance d’un cabinet d’avocats. Ce permis est pourtant déterminant, car stratégique pour la CIH. En effet, si ce permis est finalement accordé par les juges, c’est tout le projet de la CIH qui pourra être déroulé, sans obstacles.

Au cours de la discussion, est revenue la nécessité pour l’association de se montrer plus constructive avec la proposition d’un projet alternatif à celui des promoteurs. Un groupe de travail sera initié par quelques membres de l’assistance, sur la base d’un premier jet abondé ensuite par les idées des uns et des autres.

De même, a été relancée l’idée d’une rencontre avec le Conservatoire du Littoral pour évaluer l’intérêt de celui-ci pour la reprise de terrains à protéger durablement. L’idée s’est transformée en projet piloté par 2 participants à l’AG.

Enfin, l’attitude incompréhensible de l’APH à l’égard de notre association a amené une proposition de rencontre de 2 ou 3 membres du CA avec 2 ou 3 membres de celui de l’APH. Cette proposition de rencontre sera soumise par Mr VM au président de l’APH. Mr GB sera présent, en qualité de médiateur.

L’Assemblée a ensuite procédé au renouvellement du CA, sur la base de la candidature des actuels membres du CA et de la candidature nouvelle de Vincent MENET. Chaque candidat a été élu à l’unanimité des adhérents présents et représentés. Le nouveau CA est donc composé de Georges BECQUART, Sylvie BEDHOME, Brigitte DUPONT, Joël MARCQ, Vincent MENET, Nicole REGNIER.

La Présidente de séance remercie les participants à l’Assemblée Générale, invite les membres élus du CA à se réunir immédiatement afin d’élire les membres du Bureau et prendre les premières décisions.

La Présidente , S BEDHOME                                              Le Secrétaire , J. MARCQ